SURVEILLANCE DE LA GRIPPE EN FRANCE, SAISON 2016-2017 - Institut Pasteur Access content directly
Journal Articles Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire - BEH Year : 2017

INFLUENZA ACTIVITY IN FRANCE, SEASON 2016-17

SURVEILLANCE DE LA GRIPPE EN FRANCE, SAISON 2016-2017

Christine Campèse
  • Function : Author
  • PersonId : 1254506

Abstract

This article summarizes the influenza activity in France for the 2016-17 season. Methods – This report is based on the descriptive analysis of different sources of data on influenza or influenza- like illness collected in mainland France: influenza clinical activity in the community reported by the primary health care network, virological data analysed by reference laboratories, emergency units visits and hospitali- zations for clinical influenza, reporting of acute respiratory infections (ARI) clusters in nursing homes, reporting of severe influenza cases hospitalised in intensive care units (ICU) and mortality data. Results – In mainland France, the 2016-17 season was characterized by a moderate influenza epidemic in the community which started in mid-December, peaked mid-January and lasted 10 weeks. Sub-type A(H3N2) viruses were the almost exclusive circulating influenza viruses. The impact of the influenza epidemic was espe- cially severe among the elderly (65 years old and more) with a high proportion of hospitalisations for influenza among outpatients presenting to emergency ward (16% of 40 000 outpatients) and a high proportion of patients aged above 65 years (69%) among hospitalized patients. This age group accounted for 67% of the 1,479 cases admitted to intensive care. During the epidemic wave, a marked excess mortality estimate at 14,400 deaths attributable to influenza was observed. Over 90% of this excess affected people 75 years old and more. Conclusion – The 2016-17 influenza epidemic was early, moderate, and particularly severe among the elderly. This severity is due to the almost exclusive circulation of A(H3N2) viruses in a context of low vaccine coverage and sub-optimal vaccine effectiveness. It confirms the severity of the disease for the population at risk and strengthens the need for prevention, especially a higher vaccine coverage among people at risk and the implementation of non-pharmaceutical control measures to limit the spread of the virus around cases.
Cet article présente le bilan épidémiologique et virologique de l’activité grippale en France durant la saison 2016-2017. Méthodes – Ce bilan s’appuie sur l’analyse descriptive des données de surveillance de la grippe ou des syndromes grippaux transmises par les réseaux de médecine ambulatoire, les analyses virologiques des laboratoires partenaires, les signalements d’épisodes d’infections respiratoires aiguës (IRA) dans les collec- tivités de personnes âgées, la surveillance des passages aux urgences et des hospitalisations codées grippe, la surveillance des cas graves de grippe hospitalisés en services de réanimation et les données de mortalité. Résultats – L’épidémie de grippe a débuté mi-décembre et a atteint son pic mi-janvier pour se terminer début février, soit une durée totale de 10 semaines. Due quasi-exclusivement au virus grippal de type A(H3N2), elle a été d’intensité modérée en milieu ambulatoire mais a eu un impact important chez les personnes âgées. Elle a été caractérisée par une part importante d’hospitalisations parmi les passages aux urgences pour syndrome grippal (16% des 40 000 passages) et par une proportion importante des 65 ans et plus parmi les patients hospitalisés (69%). Cette tranche d’âge a représenté 67% des 1 479 cas de grippe admis en réanimation. Cette épidémie a également été marquée par un excès de mortalité estimé à 14 400 décès attribuables à la grippe, dont plus de 90% chez les personnes de 75 ans et plus. Conclusion – L’épidémie de grippe 2016-2017, précoce et d’intensité modérée, s’est caractérisée par un impact particulièrement important chez les personnes âgées, lié à la circulation quasi-exclusive de virus A(H3N2) dans un contexte de couverture vaccinale insuffisante et d’efficacité vaccinale sub-optimale. Cette épidémie rappelle la gravité de la maladie et l’importance de la prévention, à savoir la vaccination chez les personnes à risque, qui doit être complétée de mesures barrières pour limiter la diffusion du virus dans l’entourage des cas.
Fichier principal
Vignette du fichier
2017_22_1.pdf (3.04 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

pasteur-04097861 , version 1 (15-05-2023)

Identifiers

  • HAL Id : pasteur-04097861 , version 1

Cite

Christine Campèse, Isabelle Bonmarin, Yann Savitch, Anne Fouillet, Cécile Sommen, et al.. SURVEILLANCE DE LA GRIPPE EN FRANCE, SAISON 2016-2017. Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire - BEH, 2017. ⟨pasteur-04097861⟩
39 View
32 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More