L’héritage de Mary F. Lyon (1925-2014) - Institut Pasteur Access content directly
Journal Articles Médecine/Sciences Year : 2015

L’héritage de Mary F. Lyon (1925-2014)

Abstract

Mary F. Lyon est décédée le jour de Noël 2014, au terme d'une carrière scientifique exceptionnelle à la fois par sa longueur (plus d'un demi-siècle) et par sa qualité. Elle restera universellement connue pour avoir, la première, émis l'hypothèse qu'un seul chromosome X est exprimé dans les cellules somatiques des femelles de mammifères, tandis que l'autre est fonctionnellement inactivé grâce à un mécanisme intervenant au cours du développement embryonnaire et qui permet d'équilibrer le dosage génique X/autosomes. Cette hypothèse, formulée en 1961, annonçait la découverte, plus récente, d'un mécanisme épigénétique plus général de régulation de l'expression de nombreux gènes chez les mammifères.

Domains

Genetics
Fichier principal
Vignette du fichier
MFLyon. MSc Final.pdf (579.09 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

pasteur-02552603 , version 1 (23-04-2020)

Identifiers

Cite

Jean-Louis Guénet, Jean-Jacques Panthier, Philip Avner, Edith Heard, Xavier Montagutelli. L’héritage de Mary F. Lyon (1925-2014). Médecine/Sciences, 2015, 31 (6-7), pp.687-689. ⟨10.1051/medsci/20153106024⟩. ⟨pasteur-02552603⟩
30 View
74 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More